Warenkorb

0 Produits - CHF 0.00
  Ajouter au panier
0 Produits - CHF 0.00
  Ajouter au panier

Microbiote

Autrefois appelée flore intestinale, il est aujourd'hui appelé microbiote intestinal et se compose de l'ensemble des micro-organismes (bactéries, virus, parasites et champignons). Il existe plusieurs microbiotes tels que celui de la peau, du système urogénital, des poumons, etc. Le plus important, avec un poids d'environ 2 kg est le microbiote du système gastro-intestinal. Il est constitué par environ 1014 microorganismes (= 1 avec 14 zéros !) répartis en plus de 1'000 espèces bactériennes. Selon plusieurs auteurs (Stephan J et al 2011 ; Tsai F, Coyle WJ 2009), le nombre de bactéries est 10 fois plus élevé que le nombre de cellules dans le corps humain et leurs gènes (= microbiome) sont 100 fois plus nombreux que ceux du génome humain. De nouvelles études ont réduit ces données en estimant le nombre de bactéries équivalent au nombre de cellules humaines (Sender et al 2016). Cependant, il est impressionnant de penser que nous ne sommes qu'à moitié "humains" au sens cellulaire du terme !

Le microbiote intestinal a évolué avec le temps avec l'homme. Cet écosystème se développe à la naissance et subira des transformations au cours de la vie, tout en conservant une structure personnelle et unique comme les empreintes digitales. Les altérations de sa composition, techniquement appelées dysbiose, ont été liées à diverses pathologies telles que l'obésité, l'allergie, le côlon irritable, la dépression, etc...

Aujourd'hui, une multitude de publications dans le domaine médical et scientifique montrent l'importance de ces micro-organismes pour notre santé.

Microbiote

Un microbiote équilibré accomplira les tâches suivantes :

  • Maintien de la barrière muqueuse intestinale pour éviter que des substances nocives ne pénètrent dans notre corps
  • Absorption de nutriments grâce à la transformation des aliments non digestibles, à la présence d'enzymes que nous ne possédons pas et à la synthèse de substances importantes telles que les vitamines K, B12, B8 et les acides gras essentiels.
  • Interaction avec le système immunitaire. Ce dernier peut être considéré comme un organe distribué dans tout le corps, et en particulier dans les lieux potentiels d'entrée et de propagation des agents pathogènes. L'intestin est donc un lieu fondamental où l'interaction est très intense entre le microbiote et le système immunitaire.
  • Régulation de l'homéostasie énergétique par la modulation du glucose sanguin et l'homéostasie lipidique, la régulation de la satiété et la production d'énergie.
  • Home
  • Région gastro-intestinale
  • Conseils
Adresse

AllergyCare AG
Zürichstrasse 2
CH-8134 Adliswil

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.