0 Produits - 0.00 CHF
  Ajouter au panier

Info-text

Candidose (Mycose)

Savez-vous que ? ...

  • environ 75% des femmes souffrent au moins une fois dans leur vie d’une candidose vulvo-vaginale
  • chez 40-45% de ces femmes, la candidose (Champignon) est un problème répétitif

La Candidose est une infection fongique causée par les champignons du genre Candida (plus précisément en terme biologique ce sont des levures). Le plus souvent il s’agit de Candida albicans.
La transmission de la candidose peut avoir lieu directement par contact avec des personnes ou indirectement par des objets ou surfaces contaminées. 

Candidose (mycose) locale

Chez les patients sans déficit immunitaire, la candidose se manifeste généralement au niveau des plis du corps où elle est favorisée par la macération (excès d'humidité), comme par exemple :

  • cavité de la bouche (Muguet) ;
  • vagin et la Vulve (Vulvo-vaginite) ;
  • plis de la peau (p.ex. aussi les surfaces couvertes par les couches) ;
  • organes génitaux chez l’homme

Candidose (mycose) généralisée ou systémique

Chez les individus immunodéprimés (présentant une baisse des défenses immunitaires), comme ceux atteints par le SIDA, l’infection peut toucher plusieurs organes. La mycose survient parce que l’individu a ses défenses immunitaires diminuée.

Causes de l’infection vulvo-vaginale à champignons (mycose)

L’infection fongique est toujours due à un changement du milieu de la région vulvo-vaginale. La muqueuse est saine si le milieu est acide (pH entre 4 et 4,6) et humide. Les autres facteurs qui peuvent provoquer une infection à champignons sont les traitements par certains médicaments comme les antibiotiques ou la pilule contraceptive, la grossesse, la ménopause, le diabète, mauvaise utilisations de produits de lavage (excès de savon, parfum).

Symptômes

Les infections vulvo-vaginale se manifestent avec un prurit vulvaire intense, une importante sensation de brûlure et de démangeaison vaginale ; la vulve et le vagin sont rouges, gonfles et recouverts par des dépôts de pertes blanches (leucorrhées). Ces infections se manifestent également par des douleurs pendant les rapports sexuels (Dyspareunie).

Traitement

Le diagnostic et la thérapie doivent toujours être définis par le médecin. Lors d’une automédication, seules sont indiquées les mesures auxiliaires et préventives comme l’utilisation de DermaSilk®Intimo. Les médicaments employés sont des antifongiques sous formes de crèmes ou d’ovules.